La brasserie

Insulaire est avant tout une extraordinaire aventure humaine, l’idée et la volonté de créer une brasserie sur une petite île Normande est la conclusion de 5 années de travaux de réhabilitation d’un lieu industriel plein d’histoire…. 

L’idée de produire de la bière à trouver sa concrétisation au fil de rencontres que l’on aura le plaisir de vous compter si vous venez nous rencontrer à la brasserie.

Bien sûr, cette aventure humaine est pleine de rebondissements ; elle possède son lot de déceptions, et d’abandons, mais elle est aussi pleine de grandes victoires, de merveilleux repas entre amis, de belles rencontres de femmes et d’hommes qui s’investissent et croient en ce projet, qui finalement, on doit bien l’admettre nous échappe des mains…Pour notre plus grand bonheur.

L'équipe

Alexandre Gosselin

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Anne-Hélène Gosselin

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Laurine Fiquet

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Constance

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

L'île

1820

Tout commence en 1820 par un roi (Charles X), qui autorise un comte (Alexandre De Montalembert) à créer une île industrielle avec filatures pour s’enrichir dans un système politico-royaliste, capitalistique, le roi, ses copains…bref pas grand-chose de neuf depuis 200 ans.

1914

La filature filait tranquillement au rythme de l’Andelle jusqu’en 1914 pour être reconvertie, sous le sens pratique des autorités de l’époque, en zone de poudrière (une explosion sur site aurait l’avantage de transformer l’île en lac) afin de soutenir l’effort d’une triste guerre…

1918

La guerre finie, le site est acheté par Les Tréfileries et Laminoirs du Havre afin de faire face à la reconstruction du pays, puis c’est histoire classique du système politico industrielle… Donc la société Péchinet rachète TLH pour revendre cette île entre 2 collines pas assez grande, pas assez rentable, pas assez de… bref pas grand-chose de neuf depuis 50 ans.

2011

Rachetée par un Monsieur qui avait pour problème un manque de place pour ses voitures de collections et pour le spot de pêche… transmise à sa fille qui en fit un lieu de brocante, l’île devient tout doucement une belle endormie…dans une époque de société de consommation où… bref vous devez connaître maintenant…

2011, Alex jeune entrepreneur ; une annonce sur le « bon coincoin », un coup de tête (peut-être pas raisonnable) et une furieuse envie de bricoler voit dans cette île le projet d’une vie entière de rencontre, de partage…
L’idée de faire de la bière vient naturellement…